Les Patches, la recherche de nouvelles sonorités

Lorsque l'on travaille avec un synth, l'on peut bien évidemment commencer par utiliser les presets installés sur l'instrument: ils sont des centaines, et parfois très beaux.

Mais en ce qui me concerne, la partie que je préfère est celle de la recherche de nouveaux sons, personnels. Et pour cela, mon Deepmind12 (le synth que vous voyez dans le bas de cette vidéo) me réserve toujours de belles surprises. La note de base que l'on entend répétée est un la bémol. Cependant le résultat est un intervalle changeant de manière totalement aléatoire, avec un son assez "sale", un peu métallique.

Recette pour les Nerds, ici j'ai simplement séparé les pitch des deux oscillateurs, et lié l'osc2 pitch-mode au LFO random&hold mode. Le son en soi est assez simple, un petit decay dans l'AMP, et un léger (ou moins léger comme on préfère) detune de l'unison-2, un poil d'enveloppe pour obtenir un petit punch initial de fréquences plus hautes. D'ailleurs, il est chouette d'essayer également d'autres genre d'LFO avec des effets très intrigants!


Est-ce-que je vais l'utiliser dans Nocturnes Électroniques, le projet sur lequel je travaille en ce moment? trop tôt pour le savoir... Je me demande tout de même comment ça sonnerait avec un piano...

0 commentaire
 

Restons en contact!

firma_matthieu_blog_neg.png